AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue dans notre petite famille
Venez, on ne mord pas, et on adore les RP
Sang Pur
Les inscriptions pour des Sang-Purs sont règlementées. Merci de lire ce sujet
Les maisons
Merci de ne pas oublier qu'il n'y a pas que Serpentard et Gryffondor : les Pouffy's ont aussi besoin de vous pour gagner la coupe des maisons !
Hogwarts Games
Vite vite! Viens voir! Le Hogwarts Game de la semaine est lancé : Ici

Partagez | .
 

 Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Dim 17 Mai - 16:51

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

Tout commence quelques jours après l’évènement d’Halloween, je vois Sinead arriver vers nous. Elle a l’air bouleversé et elle n’ose même pas imaginer que ce sont les maraudeurs derrière toute cette histoire. Alors que si pourtant. Elle nous pose la question du moins à son frère. Je me sens mal sur le coup, je n’ose même pas la regarder de peur de regretter encore plus ce qu’on venait de faire. Jo’ prends la parole mais même pas besoin d’une demi seconde pour que Sin’ comprenne que nous sommes fautif. Elle part en pleurant et énervée. C’est a ce moment précis que je me rends compte que je tiens à elle, trop pour la laisser dans cet état.

Ce soir tout le monde tire la gueule dans la salle commune que ce soit les tout premières années comme mes potes de dernières années. Le couvre-feu nous oblige à être dans la salle commune dès 21 heures. Alors je n’ai pas le temps d’aller voir mes frères pour débiffer de tout ça, de tout ce qui s’est passé. Mais je n’avais qu’une chose en tête : Sinead. Plus tôt dans la journée je lui avais laissé un mot dans son sac l’invitant à me rejoindre dans l’aile sud de la tour du septième étage pour discuter. C’était totalement irresponsable et interdit mais je devais lui parler le plus vite possible et le plus discrètement possible. Je ne voulais pas de toute cette effervescence autour de nous, j’avais besoin de calme. Même si je savais que si un auror nous trouvait tous les deux dans les couloirs ce soir-là on aurait le droit à un grand interrogatoire musclé. Mais ce qui me rongeait le plus c’était est ce qu’elle allait venir et me rejoindre en plein milieu de la nuit.

Justement il est une heure du matin je suis allongé dans mon lit les yeux grand ouvert et je regarde le plafond, mon réveil m’annonce l’heure et j’enlève la couette d’un geste brusque. Je suis tout habillé et je sors du vestiaire en jogging et un sweat à capuche. Je sors de la salle commune avec ma capuche sur la tête et je me dirige droit vers notre lieu de rendez-vous. Ma baguette à la main, m’éclairant le chemin j’arrive très vite dans l’aile sud sans rencontrer aucun problème. J’attends là m’imaginant déjà ce que je devais lui dire sans pour autant lui avouer que je tenais à elle car j’avais une dignité et une fierté, jamais je ne m’étais confié sur mes sentiments à une fille du moins pas ouvertement. Puis c’est la sœur de mon meilleur pote je ne peux pas tenter des avances alors que cela n’est peut-être pas réciproque. Puis les minutes défilent et je ne vois personne autour de moi, aucun bruit. Je commence à m’inquiéter, peut-être elle s’est fait attraper par un auror ou un surveillant à cause de moi. Non ? Putain t’es vraiment con Matt, a cause de toi elle va être encore plus en colère. Alors que ma voix intérieure me disait juste que ça se trouve elle ne voulait pas te voir du tout. Au fond tu sais que ce n’est pas possible tu as ce sentiment qu’elle ne peut pas refuser qu’elle est trop attaché pour ne pas venir, j’espère ne pas me tromper sur toute la ligne.
© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Dim 17 Mai - 18:18

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
Assise à une des tables de la salle commune, tu restes silencieuse en fixant le mot que tu viens de trouver dans ton sac. Ta première réaction  a été de rouler le parchemin et de la balancer, sous le coup de l'énervement. Comment osait-il te convoquer ainsi à un rendez-vous ? Ne comprenait-il pas que tu étais en colère contre lui ? Mais en voyant ça, un de tes amis, intrigué avait ramassé la note chiffonnée et avait voulu le lire pour voir ce qui pouvait te mettre dans un tel un état. Tu t'étais alors ruée sur lui pour lui reprendre. Hors de question que quelqu'un se mêle de vos affaires. Tu refuses que quiconque lise ça. Tu n'as aucune envie que les gens commencent à se faire des films. Tu les entends d'ici. ‘Regardez Sinead a des rendez-vous secret avec Matthew. On sait tous ce que ça veut dire, hein.' La réputation de Matthew le précède, c'est un Don Juan a deux noises. Et en général lorsqu'il donne un rendez-vous au beau milieu de la nuit à une fille, c'est rarement pour tricoter. Et, s'il y a bien une chose par dessus tout que tu ne veux pas c'est être associé à lui de s'être manière. Tu n'es pas une de ses groupies écervelées prêtes à toute pour une nuit avec l'un des maraudeurs. Et, puis Matthew t'indiffère. Du moins, c'est que tu t'appliques à essayer de te faire croire. Hors de question que tu avoues, même à toi-même, que tu éprouves le moindre sentiment pour lui. Question de fierté. Tu n'es pas une fille parmi tant d'autre et puis, surtout tu sais que si tu cèdes tu vas finir par souffrir. Pourtant, tu as bien dû mal à résister. Tu ne parviens pas à te le sortir de la tête et ça t'agace. Qu'est-ce que tu peux être stupide ! Finalement, tu te saisis du mot et va le jeter dans le feu. Tu n'iras pas, c'est décidé !

Plongée dans tes devoirs, tu ne vois pas les heures passées. Comme souvent, tu restes éveillé tard. Tu lèves le nez de tes bouquins et regardes autour de toi. La salle commune est déserte. Il n'y a plus que toi et Simba, ton chien couché au pied de ta chaise. Ton regard passe sur l'horloge. Une heure moins vingt. Tu ne peux pas t'empêcher de penser que l'heure du rendez-vous approche. Tu pousses un soupir exaspéré et secoue la tête de droite à gauche espérant chasser cette pensée. Tu devrais aller te coucher. Ce serait le plus raisonnable. Pourtant, au lieu de ça, tu te replonges dans ton manuel de métamorphose. Du moins, tu essayes. Tu luttes pour te concentrer. Mais, invariablement, ton esprit s'égare. Tu repenses à cette foutue note et tes yeux viennent se perdre dans l'âtre où tu as brûlé le parchemin quelques heures plus tôt. Exaspérée, tu refermes violemment ton bouquin. Le bruit sourd réveille Simba en sursaut. Il lève vers toi sa bouille de peluche l'air interrogateur.  Nouveau soupir, alors que tu te penches pour le caresser. « Désolée mon beau. » Tu lui grattouilles l'oreille. Ce chien, tu l'adores. Et, autant dire que depuis la rentrée, tu n'as jamais été aussi heureuse d'avoir choisi un chien plutôt qu'un chat ou autre. D'ailleurs, désormais en-dehors des cours, il est rare de te voir sans ton fidèle compagnon. Quelque part ça te rassure. Tu nourris l'illusion que Simba te protégera en cas d'attaque, même si tu sais qu'il ne pourra rien contre un sorcier armé d'une baguette. Mais sa présence te rassures c'est purement psychologique.

Après un long moment à la caresser, durant lequel tu étais en prise à un dilemme intérieur concernant ce rendez-vous, tu finis par te lever. Tu as tranché et annonce avec le plus de détermination possible. « Bon ok, j'y vais. Mais, simplement pour lui dire de me laisser tranquille ! » Toi-même, tu as dû mal à te convaincre de ce que tu viens de dire. Hâtivement, tu remets tes baskets. Tu es encore habillé. Un simple jean et un sweat à capuche. Machinalement, tu passes une main dans tes cheveux pour te recoiffer. Encore un geste qui trahit que tu es loin d'être indifférente à Matt'. A cet instant, tu t'en veux tellement d'être aussi faible. « Allez viens, Simba ! On va faire un tour. » Hors de question, de te balader seule dans les couloirs à une heure du mat'. Tu prends également ta baguette, puis tu quittes la salle commune avec ton chien. Le trajet jusque la tour te semble interminable. Au moindre craquement, tu sursautes. Tu es terrifié à tel point que des étincelles jaillissent de ta baguette à chaque fois que tu esquisses le moindre mouvement dû à la peur. Tu gardes ta main libre posée sur Simba, comme pour être sûre qu'il ne t'abandonne pas. Tu n'en mènes pas large. Toutes tes hésitations t'ont retardé et l'espace d'un instant, tu te dis que Matthew ne sera plus là. A cette pensée, tu sers les dents en pensant agacée que le rouge et or a plutôt intérêt à être au rendez-vous. Si tu as fait tout ça pour rien, il va en entendre parler. Finalement, tu arrives devant la salle. La porte est entre-ouverte et dans la pénombre, tu ne distingues rien à l'intérieur. Soudain, tu te dis que le mot ne venait peut-être même pas de Matthew. Et s'il s'agissait d'une blague de quelqu'un ? Ou pire, et s'il s'agissait du tueur ? D'un geste, tu encourages Simba à passer devant toi dans la salle. Sa carrure imposante ouvre un peu plus la porte. Tu attends qu'il soit entré et ne constatant aucune réaction de sa part, tu rentres à ton tour en lançant timidement, et peu rassurée. « Euh… y a quelqu'un ?  Matthew ? »
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Dim 17 Mai - 18:46

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

Les minutes me paraissent des heures et je regarde comme attiré désespérément par cette porte qui se tient dans le noir, j’imagine qu’elle arrivera par-là dans quelques secondes et je fais un décompte dans ma tête comme une formule magique qui la fera apparaitre d’un coup. Mais non, rien, personne. J’essaye de tendre l’oreille à chaque petit bruit qui pourrait trahir sa présence mais le seul bruit régulier que j’entends c’est celui de ma montre qui fait défiler chaque seconde avec un léger tac répétitif. Je m’assois sur le rebord d’une fenêtre donnant une vue sur un quart de lune peu lumineux. La source de lumière en ce moment est ma baguette que je garde dans ma main gauche. J’attends encore et encore.

Il est une heure et douze minutes sur ma montre et je commence à m’annoncer à moi-même qu’elle n’est pas venue et qu’elle ne voulait plus me voir ou même me parler. Au fond de moi j’étais désespérer et au fond du trou regrettant de ne pas avoir été plus tôt lui avouer mes sentiments, voilà à cause de toi et de tes conneries tu as perdus une des plus belles filles de toute ta vie me disais-je intérieurement avant de sortir de mes pensées presque automatiquement par des petits bruits sur le parques de la salle. Ce ne sont pas les bruits d’un humain et encore moins d’un bipède. Je me redresse brusquement pointant ma baguette vers la source du bruit, elle est éteinte pour ne pas trahir ma position. Je ne vois rien et je tourne en rond sans pour autant bouger et que cette chose m’entende. J’essaye de retenir ma respiration et écouter les bruits pour mieux comprendre. Mais très vite je sens quelques chose à ma jambe, mon regard descend très vite vers le sol et je vois cette boule de poil que je reconnaitrais entre tous. Le chien de Sinead ! Instinctivement je souris et je m’accroupie pour le caresser. S’il était là, c’est que Sin n’est pas loin et mes soupçons se confirment lorsque j’entends sa voix dans la salle. Le chien part vers sa direction et moi je me redresse en allumant ma baguette pour qu’elle me voie.

Jogging et sweat à capuche n’était pas forcément les meilleurs vêtements pour un rendez-vous avec son amoureuse et c’était à ce moment présent que je m’en rendais compte. J’étais un peu gêné et très vite je passe une main dans mes cheveux pour les remettre un peu en état et je souris comme je le fais a chaque fois que je suis avec une fille. Il fallait que je fasse bonne impression « Yep je suis là Sinead » je secoue ma baguette pour qu’elle repère la lumière et je décide de m’approcher d’elle. Quelques mètres nous séparent et j’enclenche le pas, je la regarde et elle a l’air terrorisés et en colère mais un sourire timide la trahis et j’ai l’impression pendant une demi seconde de retrouver la fille que j’ai rencontré la première fois à la bibliothèque. Arrivé devant elle, je sens tout bizarre je perds presque mes moyens et la seul chose qui sort de ma bouche un simple « ça va ? » putain t’es con ou quoi Matt ? Tu lui demande si ça va alors qu’elle est encore en colère pour toutes les conneries que tu as faites !

© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Dim 17 Mai - 19:27

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
Soudain, une lumière s'allume dans le fond de la salle près d'une des fenêtres et ton cœur s'emballe. Instinctivement, tu recules et tu resserres ton emprise sur ta baguette qui émet une énième gerbe d'étincelle, trahissant ta nervosité. Tés vite, tu reconnais Matthew et Simba revient vers toi. Soulagée, tu respires enfin. T'apercevant que tu retenais ta respiration depuis ton arrivée devant la porte. Tu reprends doucement tes esprits, même si l'idée d'être en-dehors de ton dortoir au beau milieu te fait toujours aussi peur. Mais, au moins maintenant, tu n'es plus seule.  Alors tu te détends légèrement, tout en te faisant la remarque à voix basse. « Au moins, on est sûr que le choixpeau ne s'est pas trompé, je n'aurai pas du tout ma place chez les gryffondors ! » Tu abaisses ta baguette et pour te redonner encore un peu de courage, tu viens poser ta main sur la tête de Simba. Tu sais que si tu le caresses, il va rester coller à toi et ça te rassures. La présence de Matthew devrait te rassurer, elle aussi. Elle l'aurait sans aucun doute fait, si quelques jours plus tôt, il n'avait pas été précisément de ceux qui avaient fait cette maudite blague qui va tant atteint.

Tu le vois qui se rapproche de toi, sa baguette illuminée devant lui. Il s'arrête à quelques mètres de toi et tu le sondes d'un regard inquisiteur avec une pointe d'agacement. En le voyant, tu réalises que tu n'es plus tellement en colère contre lui. Pour dire vraie, ta rancune est désormais uniquement dirigée contre ton frère. C'est à lui que tu en vois. C'est son implication qui te fait le plus mal. Après tout, Matthew ne te doit rien lien. Tu n'es rien pour lui. Même si en ton fort intérieur tu espérerais le contraire. Non, tu ne lui en veux plus, tu es juste déçue et blessée. Quant à ton agacement, il vient surtout de ce foutu sourire charmeur qu'il affiche. Le même qu'il prend avec toutes les greluches qui passent. Oui, ça ça t'agaces. Rien que pour ça, tu vas continuer à faire ta tête troll pendant encore quelques instants. Non, mais sérieusement il te prenait pour qui ? Et pour en rien arranger, il te demande si ça va. Tu ouvres de grands yeux. C'est une blague ? Finalement, tu sens que tu t'énerves à nouveau. « Sérieusement Matthew ? » Ton ton se voulait cassant, mais finalement, il est juste dépité. « Tu m'as fait venir jusqu'ici en pleine nuit pour me faire ton numéro de charme à deux noises et me demandait si ça va ? » Tu lâches un soupir exaspéré. A croire que tu ne sais plus faire que ça soupirer.  L'espace d'un instant, tu le détails et tu peux pas t'empêcher de penser que même un jogging il est pas mal. Décidément, ce gars a le don de te mettre dans tous tes états. Comment est-ce possible d'être irrité par son comportement tout en le trouvant craquant.

Tu répétes sa question en riant légèrement. « Comment je vais ?! » En fait, tu réalises que ce n'est pas Matthew en particulier dans la même situation avec quelqu'un d'autre tu réagirais pareil. Toute cette histoire te met les nerfs à vif. D'ailleurs, tu finis par répondre ironique. « Non, franchement, je vais super bien. Je veux dire c'est génial, un tueur se promène parmi et massacre des élèves. On a retrouvé l'une de mes amies morte enterré dans la forêt interdite avec deux autres élèves. » Tu fais une pause et reprend aussitôt. « Mon frère et toi, vous trouvez tout ça hilarant. A tel point que vous avez décidé de faire apparaître un faux cadavre devant tout le monde. Sans même vous soucier de l'effet que ça allait produire sur vos proches. » Nouvelle pause. Tu te rends pas compte qu'en disant tout ça, tu trembles comme une feuille. Tout ça c'est trop pour toi et jusqu'ici tu n'en as parlé à personne. Alors maintenant que ça sort, tu as du mal à te contrôler. « Oh et si, le meilleur ! Votre petite blague a tellement fait rire le tueur qu'il a décidé de larguer la cadavre tout chaud d'une gamine de quatorze ans. » T'es au bord de l'implosion. « Non franchement, ça va super! »
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Dim 17 Mai - 20:45

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

Si je pouvais remonter dans le temps j’irais au premier jour de notre rencontre et j’aurai tout fait pour la convaincre de venir avec moi prendre un verre et j’aurai tous les jours prouver que c’était la femme de ma vie. Mais j’ai été jeune et con et j’en avais marre d’attendre alors entre temps je sortais avec des blondasses imbéciles qui me faisait passer comme quelqu’un de populaire et d’intéressant, alors qu’au fond je m’en voulais car je savais que je faisais du mal à moi-même et à Sinead. A cause de tout ça on est devenu distant mais depuis quelques semaines nous revoilà collé l’un à l’autre à délirer, chamailler, rigoler, enlacé l’un à l’autre. Puis voilà que la blague d’halloween a révéler au grand jour qui nous, les maraudeurs, étions. De simples gamins qui aiment faire les cons. C’était vrai et sur le moment c’était juste trop drôle. Mais aujourd’hui je regrette car je ne voulais blesser personne et encore moins la personne que j’aimais. Et ce soir il a fallu que je recommence pensant que tout allait redevenir comme avant en l’espace d’un sourire et de quelques mots, mais la réfraction de Sinead me donnait encore plus envie de l’avoir pour moi tout seul. Elle ne se laissait pas faire et ne tombais pas dans mes bras aussi facilement et ça j’appréciais. Je la regarde, elle a l’air énervé et exaspéré par ma personne, j’ai l’impression qu’elle me haie ! Mais serait-elle venue si c’était le cas. Ses paroles et ses actes étaient complétement différents envers moi et je ne savais toujours pas quoi en penser, vaux-t-il mieux croire les traits du visage ou les mots qui en sortent ? « Non Sin’ c’est pas ça que je voulais te dire mais .. » j’étais perdu comme un gamin de 8 ans qu’on engueulait pour avoir fait une bêtise, je me sentais con comme pas possible et je n’aimais pas me voir comme ça mais il n’y a que elle pour me faire découvrir des nouvelles facettes chez moi. J’essaye de me ressaisir, elle avait entièrement raison sur le fait que ma question était conne et que la connerie qu’on ait fait avec les gars était totalement puérile et irrespectueux. Mais trop tard c’était fait. « Tu sais, je voulais pas te blesser, et crois-moi si je pouvais revenir en arrière je le ferais ! » je parlais avec mes mains comme un véritable italien ou un marchandeur de l’allée des embrumes aller savoir !

Le fait qu’elle sache pour nous quatre et que nous étions les éléments déclencheurs de cette blague qui est devenu le troisième acte d’un haineux meurtrier me rendait très nerveux mais je savais qu’un jour je devrais affronter tout ça, je n’étais pas encore prêt mais il le fallait. Après cette altercation je me rappelle de Wyatt et Chris nous demandant de ne rien raconter, Jordan était mal placé entre garder le secret avec ses amis ou se réconcilier avec sa sœur et tout lui avouer. Ce n’était pas la meilleure position. Mais la mienne n’était pas mal non plus. Je pose mon regard dans le sien et je me perd dans le bleu océan qui baigne à l’intérieur « Je suis désolé, vraiment ! » Je passe ma main sur mon ventre et me gratte légèrement essayant de ne pas paraître totalement anéantie par cette situation, je suis gêné et je ne sais pas comment je vais pouvoir sortir de cette situation et la récupérer. Encore une fois c’était une première fois pour moi. « Tu ne dois pas en vouloir à Jo’ c’était pas son idée, je te le jure. Puis on a pas réfléchis et on s’est lancé la dedans, mais s’il te plait ne lui en veut pas. » Son frère était pas très bien depuis cette altercation il n’avait jamais autant déçut sa sœur et il s’en voulait. Je préférais qu’elle m’en veuille pour deux et qu’elle pardonne son frère car ce que je voulais au fond c’est qu’elle soit heureuse « Tu peux m’en vouloir, je comprends. Tu peux même ne plus jamais me parler ou encore me regarder mais je tiens à toi » je baisse délicatement les yeux prenant une légère inspiration en guise de petite pause. C’était dur pour moi de lui dire tout ça maintenant après tout ça. « et je ferais tout pour me faire pardonner » C’était sincère et la situation était grave du moins l’atmosphère autour la rendait grave comme décisive. Je me sens plus détendu après lui avoir dis ça, je m’assois sur une table mes pieds sur la chaise et mes coudes sur mes jambes « Je suis même prêt à ne pas jouer le prochain match contre Serdaigle pour que vous gagniez » je souris légèrement essayant de deviner la tête que peut tirer mon acolytes du soir « Non je rigole, je ne louperais pas l’occasion de pouvoir te montrer mon talent de poursuiveur » je rajoute en rigolant, l’humour avait toujours été le meilleur moyen de situation difficile et ça a toujours été mon atout avec les filles, après mon physique bien sur (a)


© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Dim 17 Mai - 21:38

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
Tu trembles comme une feuille et tu t'en rends compte seulement une fois ta tirade terminée. Il fallait que ça sorte. Il que tu admettes que tout ça te faisait mourir de peur. Pour reprendre un peu de contenance et éviter de paraître trop fragile en tremblant ainsi, tu t'assoies sur la table à côté de toi, les pieds dans le vide. Matthew lui se répand en excuses. Il a l'air de vraiment s'en vouloir, il a l'air d'être sincère. Pourtant, t'hésites toujours à la croire. Tu es déjà méfiante en temps normal, mais avec lui c'est pire. Peut-être parce que tu tiens trop à lui et que tu sais qu'à partir du moment ou tu baisseras définitivement là garde, tu seras foutu. Tu pourras plus faire marche arrière. Et puis, tu le connais. Tu as bien vu. A chaque fois que vous vous rapprochez un peu, que tu commences doucement a baissé les armes, à te dire que peut-être ça pourrait marcher, il finit toujours dans les bras de la première qui passe. A bien y penser la situation est plutôt cocasse. Tu gardes tes distances pour ne pas souffrir, mais au final, même comme ça tu souffres.

Mais à cet instant précis, il s'excuse et quand il s'agit de lui, tu deviens encore plus faible. T'as envie de lui pardonner tout de suite. Tu le regardes et tout ce que tu trouves à penser c'est qu'il est tellement beau, qu'à cet instant, tu aimerais tellement être dans ses bras. Il parle avec les mains et ça t'amuse, ça te donne envie de sourire. Pourtant, tu veux rester forte. Tu as déjà cédé en venant au rendez-vous, alors là tu ne veux pas céder. Pour tenir, tu détournes le regard. Tu baisses les yeux en direction de Simba, désormais couché sur le sol entre vous. On pourrait croire que tu es pleine contemplation de ton animal. En fait, tu l'écoutes tout en luttant contre toi-même pour ne pas relever les yeux vers lui. Si tu craques, tu sais que tu vas céder. Alors tu tiens bon. Quand il parle de Jordan, ton cœur se serre. Avec ton frère, c‘est un autre problème. Tu aimerais lui pardonner mais tu n'y parviens pas. Tu l'as toujours regardé avec admiration. Vous avez toujours eu un lien si fort. C'est normal c'est ton frère et c'est ce qui fait si mal. Que n'importe qui te blesse, tu peux l'encaisser. Mais pas lui.  Désormais, en plus de te retenir de lever les yeux, tu essaies de retenir les larmes de te monter aux yeux. Puis, Matthew concède qu'ils n'ont pas réfléchi et tu ne peux que confirmer. « Ça je le confirme. » Toute trace d'énervement a disparue, tu te contentes simplement d'énoncer les faits avec une pointe d'appréhension et de terreur. « Vous n'avez pas une seconde penser aux conséquences. Et je suis sûre que depuis vous n'y avez non plus repensé. Vous croyez qu'il va s'arrêter là. Tué une môme au hasard pour vous montrer qu'il est inimitable. » Ton ton devient plus grave et tu finis par lâcher ce qui te fait si peur, pourquoi tu es tellement en colère contre eux. Pas seulement parce que tu es blessée, mais aussi parce que tu t'inquiètes. Ta voix est empreinte de terreur. « Si ça ne lui suffit pas. Ce mec un psychopathe et vous vous êtes foutu de lui. D'après toi quelle sera sa réaction quand il va apprendre que c'est vous ? » Tu t'es remise à trembler. « Et, s'il l'a pris personnellement ? Et, s'il venait à cibler des personnes de votre entourage ? Vos amis ou je ne sais pas les sœurs de Chris… ou même moi. » Mais là encore ce n'est pas ce qui te terrifie le plus, tu finis par lâcher à demi-voix totalement dévasté. « Pire, s'il s'en prenait à vous. Si Jordan ou toi, vous… je ne… » Tu n'arrives plus à parler. Tu pleures, les larmes roulent le long de tes joues. Cette simple pensée te terrifie. Tu ne supporterais pas de les perdre. Alors que le silence retombe.

Soudain, tu relèves la tête vers lui. Tu es toujours en larmes, mais tu affiches une expression presque choquée par ce que tu viens d'entendre. Tu plantes tes yeux baigné de larmes dans les siens et ne parviens pas retenir un faible « Quoi ? » Quasiment imperceptible. Tu n'as pas rêvé. Il vient bien de dire qu'il tenait à toi ? Tu es interloquée. Tu ne t'y attendais. Tu ne pensais pas. Surtout qu'il a l'air sincère. Tu es totalement paumée. Tu ne sais plus quoi faire, plus quoi dire. Tu restes simplement clouée sur place à le regarder. Il t'annonce qu'il est prêt à tout pour se faire pardonner. Et là, encore tu as envie de le croire. Même à ne pas jouer le prochain match pour vous laisser gagner. Et, tu exploses de rire. Merlin, ce mec te rends dingue. Capable de t'énerver, de te faire pleurer et de te faire rire en même temps. En parlant quidditch, il sait qu'il touche la corde sensible. Je ne peux pas m'empêcher de rétorquer. « Comme si on avait besoin de ça pour vous écraser. » Tu n'imagines même pas la tête que tu as. Tu dois surement avoir le nez et les yeux rouges. Les larmes continuent de couler et pourtant tu ris. « Tu auras beau avoir tout le talent du monde, vous allez vous faire ridiculiser. Surtout que j'ai entendu dire que l'équipe de serdaigle à un nouveau capitaine qui déchire et qui n'aura aucune pitié ! » Et voilà, que tu te mets à parler de toi à la troisième personne. Décidément, la situation devient de plus un plus irréel.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Dim 17 Mai - 22:49

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

Elle parait apeuré presque terrifié par toute cette histoire et le contraste avec moi me rend perplexe, je ne suis pas du tout touché de quelques manières par cette histoire de meurtre ou ne serais ce de tueur. Je me demande même un instant pourquoi je ne ressens rien à cette idée ? Et je comprends très vite que tout mon être et mon corps sont attachés à un seul problème pour l’instant : Sinead. Elle tremble et je sens petit à petit que sa voix commence à trembler elle aussi, elle est à deux doigts de s’écrouler de fatigue ou de tristesse. J’ai la gorge sèche je ne sais pas quoi faire, enfin si je sais. Je veux la prendre dans mes bras la serrer fort et lui dire que tout ira bien car je suis là pour la protéger. Lui caresser les cheveux et lui déposer un baiser sur le front puis rester l’un avec l’autre pendant des heures à se serrer fort. Mais ça c’est ce que je ferais si je n’étais pas autant subjugué et terrifié à l’idée de lui annoncer mes sentiments envers elle. Je cligne des yeux dissipant par la même occasion cette scène irréaliste qui me parait impossible. Puis je comprends. Je comprends le pourquoi du comment. En tant qu’acteur je n’ai pas le point de vue omniscient et à travers ce que la jolie brune me dit je comprends pourquoi cela effraies tout le monde. Et d’un coup j’ai peur. Peur de la perdre. J’avale ma salive comme si je devais faire passer le mal qu’elle me décrit sous mes yeux. A cause de moi, à cause de nous, on met la vie de personne qu’on aime en danger. Et elle a raison. Je me mords intérieurement la joue contractant ma mâchoire pour éviter de montrer mon stress face à cette situation. « Et bien il viendra, il sait ou me trouver ! » je n’avais pas peur du danger, enfin si mais j’avais cette fougue en moi qui me se pressait à l’idée que ce scénario arrive, surement pour ça que je suis à Gryffondor. Et même si il touchait à qui que ce soit autour de moi, il pourra être sûr que je le retrouverai et que je le tuerai quitte à finir à Askaban !

Elle est assise maintenant en face de moi, des larmes coulent sur ses joues et je me sens affreusement coupable et je veux la réconforter la prendre dans mes bras mais quelques choses me bloques, et si elle ne veut pas ? Et si elle me rejette ? Et si je gâchais tout, car elle pense surement que je suis un homme à femme et que je m’intéresse à elle uniquement parce qu’elle est jolie. Je me contente de poser ma baguette sur la table ce qui éclaire la scène de côte. Mes deux mains ne sachant pas quoi en faire je les fourre dans les poches de mon jogging jouant avec le tissu pour essayer de ne pas montrer mon stresse. Puis je vois enfin son regard se poser sur moi, oulala mamamia elle est magnifique je retire tous ce que j’ai dit, je veux qu’elle soit ma femme. Mais son questionnement sur mes paroles quelques secondes auparavant me font penser qu’elle est choquée et qu’elle ne s’y attendait pas. Merde je le savais j’aurai jamais dû lui dire ça elle va me prendre pour un obsédé qui veut se taper la sœur de son meilleur pote. Mais au fond c’est ce que tu veux ? Qu’elle sache enfin ce que tu ressens pour elle non ? J’arque un sourcil posant mon regard sur sa petite boule de poil puis sur elle tout en lui disant « Tu penses surement que je suis un mec à fille et que ma passion c’est de sortir avec le plus de demoiselle possible » *putain Matthew ta gueule tu t’enfonces mec !* « Mais je sais que depuis que je t’ai rencontré avec toi c’est différent ! » *c’est exactement ce que dirais un obsédé qui veut se taper la sœur de son meilleur pote Matt* me dis ma voix intérieur. Je pince mes lèvres quelques secondes avant de reprendre « ça me fait terriblement chier de te voir comme ça, tout ça à cause de moi ! » Mes mains sont ressortit de mes poches toutes seules, comme un automatisme et voilà qu’elle gesticule devant mes yeux. « et c’est la première fois que je ressens ça pour .. pour une fille ! » Je peux m’empêcher de sortir ce vieux sourire de dragueur à deux balles mais que voulez-vous c’est devenu limite ma marque de fabrique (a)

Puis mon humour sauve un peu les murs et voilà que je vois ce doux visage et ses traits se redessiner d’un sourire. Ce visage que j’aime tant. Elle sourit et du coup je retrouve le sourire, mes yeux doivent surement pétiller de bonheur mais en tous les cas je crois que voir une fille qui me plait rire grâce à moi est un des sentiments que je préfère. Le quidditch était notre passion commune alors quoi de mieux d’en parler pour faire la discussion. « ah j’ai pas entendu ça moi » prenant un air moqueur totalement maitrisé je reprends « selon mes sources, et elles sont très officielles, la nouvelle capitaine des Serdaigles est d’une beauté à faire tomber un gobelin de sa chaise ! » et même que cette source c’est moi (a)



© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Lun 18 Mai - 18:23

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
En écoutant mes craintes, il semble enfin réaliser. Il prend conscience que leur blague a fait d'eux des cibles potentielles, mais aussi de tous ceux qui leurs sont chers. Et même si il s'applique pour ne pas dévoiler que ça le préoccupe, tu vois bien que c'est faux. Tu aperçois sa mâchoire se contracter. Juste avant qu'il annonce provocateur que le tueur peut bien venir pour lui. Cette idée t'horrifie. Foutu bravoure des gryffondors ou plutôt inconscience, car dans ce cas, c‘est plus de ça qu'il s'agit. Pourquoi ne veut-il pas comprendre que ça ne le concerna pas que lui ? Que si le tueur s'en prenait en lui, tu ne le supporterais probablement pas. Alors, inconsciemment, tu protestes vivement à peine sa phrase finie. « Non ! Dis pas ça. Je ferai qu… je ne pourr… je… » Tu t'es mis a balbutier comme une môme en réalisant ce que tu fais. Ta réaction ne laisse aucun doute quant à tes sentiments pour lui. Tu marques une légère pause. Puis, après avoir pris une grande inspiration pour te de donner du courage, tu conclus ta phrases d'une voix faible sans oser le regarder dans les yeux. « S'il s'en prend à toi, je ne supporterai pas. » T'en reviens pas d'avoir balancer ça. Gênée, tu te prends soudain de passion pour tes baskets qui flottent à quelques centimètres du sol.

Tu n'oses plus relever la tête. De peur de croiser son regard, de peur de voir sa réaction. Mais, pourtant, tu en meurs d'envie, quand même. Timidement, tu relèves légèrement la tête. Tu l'observes sans avoir à nouveau le cran de planter tes yeux dans les siens. C'est le moment qu'il choisit pour regarder Simba. Tu prends ça pour un signe. Un mauvais signe, comme s'il détournait exprès les yeux pour pas avoir à te regarder. Et a cette pensée, tu sens un poids s'abattre sur ton cœur. Mais, presque aussitôt, il te regarde à nouveau et commence à parler. Lorsqu'il se qualifie de mec à fille, tu ne peux réprimer un léger haussement de sourcil approbateur. Que tu regrettes aussitôt. Quelle cruche ! Pourtant, alors qu'il continue, tu n'en crois pas tes oreilles. Tu te redresses et replonge ton regard dans le sien à la fois incrédule et touchée. Tu imagines aisément l'air stupide que tu dois à avoir. Tu bois ses paroles, mais en même temps, tu mets un certain temps pour les assimiler. Une fois certaine d'avoir compris, tu te sens fondre littéralement. Il marque une pause et tu remarques qu'il se mordille la lèvre. Et, tu trouves ça craquant. Plus que jamais tu as envie d'y croire, car il paraît tellement sincère. Et finalement, il t'achève en annonçant qu'il n'a jamais ressentie ça pour une fille. Ça y est. Tu es foutu. Il a réussi à te faire oublier tes appréhensions et tes réticences. Sans même t'en rendre compte, tu as incliné la tête légèrement vers le bas, tout en te mordillant la lèvre et en repositionnant une mèche de tes cheveux derrière ton oreille. Tes joues se sont légèrement empourpré et en réalisant ça, tu peux pas t'empêcher de penser à ça que dirais ta meilleure amie en te voyant. ‘Ca y est ma belle. T'es foutue. T'es totalement accroc, tu nous as sortie la combinaison gagnante !' La combinaison gagnante ou les signes évident qu'une fille craque pour un mec. Vous aviez remarqué ça, au fil du temps, en observant. Dès qu'une fille fait exactement, ce que toi, tu viens de faire, c'est qu'elle est sous le charme. Et pour en rien, arranger, tu finis par relever la tête avec un sourire béat aux lèvres. Tous tes beaux principes et tes précautions sont bien loin. Maintenant, tu n'as envie que d'une chose : de ses lèvres contre les tiennes. Tu meurs d'envie de te blottir dans ses bras et de l'embrasser passionné. Mais tu n'oses pas. Et même, son sourire charmeur ne te dérange plus. Au contraire...

Alors qu'il conteste tes dires sur le nouveau capitaine des Serdaigle, tu arques un sourcil interrogateur. Bien que tu restes tout aussi troublée. Et sa dernière phrase n'arrange rien. Tu rougis encore un peu plus un lâchant un petit rire. Tu essayes tant bien que mal de prendre tes esprits et réponds avec le plus de contenance possible. « L'un n'empêche pas l'autre . » Tu fais marcher tes méninges à toute vitesse pour tenter de trouver un truc un peu mieux à dire. Est-ce qu'il voit qu'il te déstabilise totalement. Finalement, tu rajoutes. « Ce serait tout même plus utile si au lieu de faire tomber des gobelins, elle faisait tomber les joueurs adverses. » Mouais… Pas beaucoup mieux que le premier essai. Mais, sans savoir pourquoi cela te remémore un détail que tu as remarqué depuis la rentrée. « Elle est aussi très observatrice et à remarquer que le meilleur poursuiveur des gryffondors semble blessé. » Tu te maudis intérieurement. Mais qu'est-ce qui t'a pris de dire ça ?! Bien sûr, tu as noté qu'il boitait légèrement, mais tu as aussi vu qu'il faisait tout pour le cacher. Et si tu as observé tout ça, c'est bien la preuve que tu passes beaucoup trop de temps à le regarder. EN tout cas, s'il met tant d'effort à tenter le cacher c'est probablement qu'il ne veut pas en parler. Alors, immédiatement, tu t'excuses. « Je suis désolée, je voulais pas. C'est juste que je… » Légère hésitation. « Je m'inquiétes. »





code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Lun 18 Mai - 19:45

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

L’idée que le tueur veuille s’en prendre à moi, ne me faisait pas peur, au contraire je voyais là le moyen de devenir le héros d’une école en arrêtant ce misérable. Mais d’un autre côté le fait qu’il puisse s’en prendre à mes amis ou pire la femme que j’aime, je me sentais impuissant face à ça et j’avais augmenté les risques que cela arrive avec cette stupide blague qui devenait de plus ne plus lourd pour moi à supporter mais je devais garder le silence car sinon j’empirerai les choses. Mon côté héroïque, qui je pensais aller saouler ma collègue de sortie nocturne, au contraire réagit à mes propos comme choqué à cette idée de confrontation. Elle bafouille et j’ai du mal a entendre ce qu’elle marmonne dans sa bouche, mais en tendant l’oreille je crois comprendre quelques mots, les mots que je souhaitais entendre ? Surement ! Mais c’est qu’elle est attachée à moi Sinead. Au fond je ressens cette flamme qui se redresse en moi comme si elle venait de réveiller la bête endormis par toutes ses disputes. Et si tout se réglait ce soir ? J’ai qu’une envie c’est de son corps contre le mien échangeant de langoureux baiser et rien qu’a cette idée je sens des frissons parcourir mon cou. Mais je ne veux pas tout gâcher, je ne veux pas tenter et qu’elle croit que je veux juste une histoire d’un soir. Même si je suis pratiquement sûr qu’elle me veut maintenant !

Je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas quoi faire alors je me targue à regarder son chien. Je réfléchis à la vitesse de la lumière étudiant chaque possibilité qui s’offre à moi, a vrai dire deux. L’embrasser et tout risquer. Ou lui parler et lui dire ce que je pensais au fond de moi. Mais est ce que ma chance allait elle passer ? Je la regarde enfin mon cœur bat à 100 à l’heure et je sens ma jambe qui commence à trembler légèrement. Putain qu’est-ce qu’elle me fait ? Elle se mord la lèvre et replace ses cheveux, c’est le moment ou jamais comme on dit. Mon regard ténébreux plonge dans le siens je reconnais ce regard celui de Jordan. Et voilà BIM ! L’image de son frère m’arrive en pleine tête, lui m’engueulant pour avoir fait du mal à sa petite sœur. Non je ne peux pas, je ne veux pas devenir une source de problème pour elle. Je veux l’aimer mais ne pas lui faire du mal, mais tu le sais que l’amour et la douleur sont inséparables. Pendant un instant je sentais que tout allait se régler mais j’inspire comme pour reprendre connaissance « J’sais pas » mes deux mains sur la tête je la regarde lui balançant ses simples mots, comme pour lui expliquer dans quelle impasse je suis. Je sais que je lui ferais du mal que je le veuille ou non, elle est si belle si fragile elle ne me mérite pas. Elle ne mérite pas un mec comme moi, mais l’imaginer la voir aimer quelqu’un d’autre te déchire le cœur. Je me lève et je me tourne vers la fenêtre regardant la lune dans les yeux, comme si elle allait m’aider celle-là. Je suis de dos à Sinead et je n’ose pas la regarder je me sens coupable. Coupable de l’aimer.

Ma jambe, oui cette jambe. Elle se remet lentement mais surement. Elle aborde le sujet comme un mets sur son plateau. Je ricane légèrement c’est qu’elle me regarde bien pour savoir que je boite encore un peu car je fais tous les efforts du monde pour le cacher. « Si seulement ce n’était que la jambe .. » j’aimerai me confier à une personne dans cette école mais je doute que Sinead soit l’oreille adéquate, quoi de pire qu’un mec qui se plaint de sa vie devant sa petite amie. Je déteste ça me plaindre. Je prends sur moi comme d’habitude et ma gorge se serre à la pensée de mon petit frère mort dans cet accident. Je baisse la tête alors qu’elle s’excuse de mettre ça sur la table. Je me retourne enfin pour la regarder un sourire en coin comme pour cacher cette mélancolie qui m’habite « Pas grave, tu sais tu ferais mieux de t’inquiéter de ton prochain match, que de ma pauvre jambe de chien blesser ! » Je la regarde et la dévisage et je pense et réfléchit sur elle, « tu es belle ! » dis-je alors que je suis dans un moment d’absence presque subjugué par sa beauté j’en oublie que je viens de lui dire ce que j’étais exactement en train de penser.




© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Lun 18 Mai - 21:47

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
L'espace d'un instant, tu y crois. Tu pars dans tes délires de gamine trop romantique. Il est là. Juste devant toi. Il vient plus ou moins d'ouvrir son cœur ou du moins, il t'a dit qu'il tenait à toi. Tu y crois. Comment faire autrement ? Dans toutes les histoires, tous les contes, tous les film ou encore tous les livres, c'est le grand moment. Ce fameux moment où vous vous rendez compte que vous avez été  idiot d'attendre si longtemps pour vous ouvrir et où finalement, vous vous embrassez enfin. Un de ses baiser parfait. Vos corps entrelacés, serrés l'un contre l'autre et ses lèvres qui capturent les tiennes. Un de ses baiser qui veut tout dire. Un de ces baiser qui hurle vos sentiments l'un pour l'autre. Un de ces baiser acclamé par le public, les plus sensibles versent même une larme. Un de ses baiser qui arrivent avec la phrase de fin :'et ils vécurent heureux…' Romantique ? Toi ? Tu aimerais répondre par la négative, mais tu mentirais. Tu es un véritable cœur d'artichaut. Et ça t'as value plus d'une déconvenue. Et malgré ça, tu continus d'y croire, comme une môme de six. Il esquisse un mouvement vers toi, presque imperceptible. Mais, tu es tellement pris par l'instant que tu es l'affût. Ton cerveau semble être mis sur pause, trop d'information a traité d'un coup. Tu ne réfléchis plus, tu te laisses guider par l'instant. Et alors, que sa jambe semble s'avancer vers toi et que vos regards sont plongés l'un dans l'autre, tu te lèves du bureau. Tes pieds retrouve la terre ferme alors que tout ton être semble lui être partie ailleurs. Tu y crois tellement. Comment ça pourrait être autrement avec ce que vous venez de dire ? D'accord, vous ne vous êtes pas dit tout votre amour à grand renfort de belle tirade poétique. Vous vous êtes avoué votre attachement mutuel, mais pour vous c'est déjà tellement. Vous et vos foutus fierté. D'ailleurs, la tienne va en prendre un sérieux coup.

Soudain, sans prévenir, il se contente de lâcher un vague ‘j'sais pas'. Et de se reculer pour partir faire quelques pas plus loin. Et toi, tu restes planté là comme idiote. Ton cœur se serre, ton égo est blessé. Et rapidement, tu enrages. Dans un premier temps contre toi-même. « T'es trop conne ! » marmonnes-tu. Comment tu as pu y croire ? Comment tu as pu te faire avoir si facilement ? T'as l'impression que tout ça n'est qu'un jeu pour lui. Qu'il s'amuse avec toi, comme un prédateur joue avec sa proie. T'en as marre de te faire toujours avoir. Tu en as marre d'espérer pour rien avoir au final. Tu as l'impression que c'est toujours un pas en avant pour trois en arrière. Tu sers les dents et les poings pour empêcher ta fichu sensiblerie de s'exprimer. Car, oui. Pour ne rien arranger, tu sens à nouveau les larmes venir. Tu as toujours le rouge aux joues, mais cette fois de colère et d'humiliation. Il te tourne le dos et tu le fusilles du regard crachant juste assez pour qu'il entende. « Encore heureux qu'il n'y ait pas de blondasse qui traîne dans les parrages ! Tu serais déjà en train de lui enlever son tee-shirt. » Oui, c'est typiquement dans ces moments-là qu'il se serait jeté sur une autre fille. « La prochaine fois, je te faciliterai la tâche, je viendrais avec une copine. » Tu es blessée profondément, mais c'est surtout ton orgueil qui a pris. Et, dans cette situation, tu réagis comme un animal blessé par la seule chose qui te semble approprié : l'attaque. Alors tu renchéris. « Tu les préfères blonde avec un QI de scroutt-à-pétard, c'est bien ça ? Non, parce que je ne voudrais surtout pas te décevoir. »

Et quant, il te parle de sa jambe, tu es tellement agacée que tu ne prêtes même pas attention à sa première réponse. Et à la mélancolie qui semble l'habiter. Tu retiens juste la fin. Ne pas s'inquiéter de lui.  Sur ce coup, il a totalement raison. « Oui, tu as raison. Je devrais arrêter de m'inquiéter pour ou de toi. Quand on voit ce que ça m'apporte, de toute façon. » Ton ton est dur, mais tes yeux, eux son humide. Bien sûre c'est l'orgueil qui parle. Il se retourne enfin vers toi et te regarde. Tu veux pas qu'il te regarde. Tu veux pas le voir. Pas après ça. Parce que tu veux pas retomber dans le panneau deux fois de suite. Alors tu décides qu'il est temps de partir. « Allez viens Simba. On rien à faire ici. On n'aurait même pas dû venir. » Tu es amer et tu commences à esquisser un mouvement un mouvement vers la sortie, ton chien sur tes talons. Et c'est ce moment précis qu'il choisit pour penser à voix haute. Il te contemple et te dis que t'es belle. Et toi, tu te figes sur place. Tu as envie d'hurler. De lui hurler qu'il arrête de joie avec toi comme ça. De lui hurler que si t'es si belle, il a qu'à se bouger. Agir. Faire quelque chose. N'importe quoi. Mais, tu restes silencieuse.  Cette fois, c'est toi qui lui tournes le dos. Pour mieux cacher les larmes qui s'écouleent une fois plus le long de tes joues. Tu les essuies discrètement du revers de la main, tout en lâchant d'un ton cassant. « Pour ce que ça m'apporte ! » C'est pas ce que tu voulais dire au début. Tu voulais lui rétorquer que lui était trop con, mais tu as pas eu le courage. Parce que tu sais qu'immédiatement, tu t'en serais voulu. Comment dit ta grand-mère moldu déjà ? Trop bonne, trop conne ?!
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Lun 18 Mai - 22:30

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

Et voilà comme d’hab tu penses faire bien mais tout va mal. Pourquoi on ne comprend jamais les filles, et pourquoi elles ne nous comprennent jamais ? Sinead n’a jamais été le genre de fille que je côtoie habituellement celle qui font tout pour se faire remarquer et te complimente à longueur de journée pour coucher avec toi, je ne voulais pas passer pour ce genre de mec devant elle. Alors je m’étais retenu de l’embrasser pour ne pas qu’elle croit que je voulais juste d’elle sur le moment. Ça m’a demandé beaucoup de motivation et d’effort pour résister à ce baiser tant attendue mais je voulais faire ça avec le temps qu’il fallait je ne voulais pas tout gâcher mais voilà qu’en voulant faire bien tu fais mal. Je ne comprendrais jamais les filles comme Sinead. Je me tourne vers la fenêtre essayant de me calmer face à l’idée de me jeter sur ses lèvres et lui montrer de quoi j’étais capable et lui montrer tout mon amour pour elle là tout de suite sur les tables (a) mais romantisme fallait-il respecter je n’allais surement pas lui proposer ça. Alors je réfléchis face à mes pensées érotiques du moment. Je ferme les yeux alors que je l’entends et je peux presque sentir sa colère à travers son souffle et débit de parole. Je ne la comprends pas. Je ne l’embrase pas pour ne pas passer pour le mec qui se tape toute les filles et voilà qu’elle m’accuse de faire le mec qui se tape toute les filles ?! Je comprends plus rien je suis perdu. Je ne préfère pas répondre pour ne pas envenimer encore plus la chose. Rien de pire que de ce justifié sur toutes tes conquêtes durant ces dernières années au sein de ce collège. A chaque parole je sens mon cœur se serrer, comme un poignard qu’on enfonce encore et encore.

Puis je rouvre les yeux brusquement alors que j’entends qu’elle part avec Simba, je me retourne et lui sors ces mots qui me font tourner la tête à longueur de journée. Elle est de dos cette fois ci c’est son tour. Je la regarde et de dos, les cheveux tombant sur son dos et même avec son sweat à capuches elle est sexy. Elle ne bouge plus, je sens son souffle et je retrouve une tension qui fait de moi un homme dingue, fou d’elle. Incontrôlable je suis perdu. Je m’approche d’elle délicatement je suis à quelques centimètre et je sais déjà que je vais me prendre une baffe mais la vie m’a assez apprit pour savoir que chaque moment doit être vécu à fond car on ne sait pas de quoi est fait le lendemain. Je l’encercle de mes bras autour de sa poitrine. Elle est plus petite que moi, et ce n’est pas pour me déranger, je la serre contre moi posant ma tête sur son épaule gauche, je sens son parfum qui m’enivre tant. « Crois-moi, ce n’est pas aussi simple que dans les films » je dépose un léger baiser dans son cou si doux et je sens des frissons parcourir tout mon corps. Je l’aime. Je le sais. Mais je ne veux pas lui faire vivre un enfer, qu’elle n’est pas prête à supporter. Toutes ces filles jalouses, son frère énervé de cette relation, et toute cette pression autour de nous. Même moi je ne sais pas si je serais assez fort pour supporter tout ça sur mes épaules même si ce défi me tente plus que tout au monde. Je profitais de ce contact si rare et si appréciable depuis le temps que j’attendais ça.





© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Lun 18 Mai - 23:49

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
Tu sais que tes paroles sont venimeuses. Que quelque part, elles lui font mal pourtant, tu peux pas les retenir. T'es blessée dans ton amour propre, alors plus que de l'avouer, tu préfères riposter. C'est immature, puérile, débile, mais c'est comme ça. Tu préfères paraître énervé, plutôt que de montrer ta douleur. Pourtant, tu t'en vaux de l'attaquer ainsi. Ca fait qu'empirer les choses et pour ne rien arranger le faire souffrir te faire souffrir. Pfff c'est con l'amour. Tu dirais bien deux mots à la face de troll qui a inventé le concept. Tu lui enverrais bien quelques cognards en pleine tête. Histoire de lui apprendre un peu ce que ça fait. Pourquoi il a pas pu faire simple ? Pourquoi il a fallu qu'il complique tout ? Et voilà, maintenant que tu te mets à philosopher sur l'amour, alors même que tu refuses d'avouer clairement que tu es amoureuse de Matthew. Ca y est. Tu satures. T'es sur le point d'exploser. Il faut que tu partes maintenant ou tu vas encore te ridiculiser en fondant en larmes. En temps normal, tu courrirais te réfugier dans les bras de Jordan. Il te consolerait et vous finiriez à manger tout un tas de conneries en regardant Hannibal Lecter pour la millième fois. Mais problème, pour pas dire problèmes multiples. De un, tu es en colère contre Jordan et pour la première fois de ta vie, tu l'évites. De deux, il n'y pas de télé dans le château et même s'il y en avait, elle ne fonctionnerait pas puisque la technologie moldu ne marche as dans ‘enceinte de l'école. Donc, ce n'est pas cette nuit que tu verras Anthony Hopkins dévorer ses congénères. Et de trois, même si tu n'étais pas en froid avec Jordan, tu ne sais pas comment il prendrait toute cette histoire avec son meilleur ami.

Oui, parce qu'en plus, il n'avait pas suffi que tu tombes amoureuses, du premier abruti venu. Non, toi, tu voyais les choses en grand, il avait fallu que tu choisisses le meilleur ami de ton frère. Ah bien, y réfléchir ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée. Au moins, pour une fois, il n'aurait rien à dire de ton copain. A bien y penser Matthew serait peut-être même le seul à survivre à l'épreuve que constitue ma famille, vu qu'il en connaissait déjà une partie. Oui, car cette épreuve était fatale. Personne n'y avait encore jamais survécu. Elle se déroulait en plusieurs étapes. La première mon frère et son speech de grand frère surprotecteur et son discours de gros dur : ‘si tu fais du mal à ma sœur, tu vas le regretter'. La seconde, mes parents. Généralement, plutôt sympa, mais qui n'hésites pas à faire subir au pauvre malheureux un interrogatoire poussé et souvent particulièrement gênant. Et enfin, l'étape ultime, la famille au grand complet. Avec les grands-parents, les oncles, les tantes et tout le tralala. Cette dernière se traduisant le plus souvent par plusieurs heures très inconfortables où chacun y va de son commentaire, de sa petite menace ou encore de sa blague bien lourde. Au choix. Bref, souvent c'était pas la joie. Ton dernier petit ami avait même eu la malchance de passer directement à la dernière étape. Il s'était retrouvé jeté dans la cage au lion dès le premier jour lors de la fête d'anniversaire de tes quinze ans. Il avait finalement trouvé une excuse pour fuir au bout de trois heures de torture et depuis, tu ne l'avais plus revu. Et pour être honnête, tu ne lui en tenais pas rigueur. Tout ça pour dire, que Matthew avait déjà le sérieux avantage d'être le meilleur ami de ton frère et non, un inconnu pour cette situation. Après, tu te trompais peut-être. Mais là, n'était pas le problème puisque de toute façon, Matthew et toi, ça n'existait pas. Le rouge et or semblait juste bien s'amuser de toi et de ta naïveté.

Pourtant, malgré ton énervement, lorsque tu sentis ses bras s'enrouler autour de toi, tu ne pus réprimer un frisson de plaisir et de satisfaction de te parcourir. A son contact, ton cœur s'emballe et ta respiration semble se couper. L'espace de quelques secondes, tu profites de ce moment tant attendu. Tu fermes les yeux et bascule la tête en arrière contre son torse. Tu sens ses lèvres venir effleuré ton coup et tu frémis. Mais, tu ne te feras pas avoir deux fois. Alors à contre cœur, tu t'arraches de son emprise et met une distance raisonnable entre vous. « Je le sais mieux que n'importe qui. » Tu te doutes bien que ce qui le freine c'est ton frère ou encore le regard des autres et sa réputation. Qu'est-ce qu'on dirait si le casanova des gryffondor devenait l'homme d'une seule femme. Mais tout ça, toi ça te passe au-dessus. T'as envie d'être égoïste et de penser uniquement à toi. « La différence entre nous deux, c'est que moi je m'en fous. Je m'en fous des autres et de ce qu'ils disent. Je ne suis pas obnubilé par ma réputation. Et, je m'en fous de Jordan et de ce qui pense. » Faux. Totalement faux. Même si tu es toujours en colère contre lui, tu sais très bien que son avis comptera toujours. Mais le reste est vrai. Contrairement, à Matthew tu te fiches de ce que peuvent penser les autres de toi. Tu es peut-être émotive, mais tu peux encaisser bien plus qu'il n'y paraît. « Tu penses jouer les grands princes en me protégeant ou en me préservant, mais sois honnête. Au moins envers-toi même. Le seul que tu protèges c'est toi. C'est toi qui a peur de l'opinion des autres, pas moi. »

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Mar 19 Mai - 20:07

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

Sinead et moi traversons le parc main dans la main sous un soleil d’aplomb, bavardant sur les ragots du château tout en révisant le prochain devoir, du moins j’essaye de réviser mais à chaque question Sin’ me coupe la parole pour répondre, elle sait tout. Je la prends dans mes bras, on est tous les deux allongés dans l’herbe, elle est avec moi posée sur mon épaule. Je dépose un baiser sur ses lèvres. Nous voilà dans la salle sur demande, là où j’ai emmené pas mal de mes petites amies. Un lit apparaît un fougueux baiser et je la déshabille aussi vite que possible. Moi au-dessus d’elle, la sueur dans mon dos que je sens couler alors que je donne des coups encore plus rapide. Je sens ma respiration s’emballer alors que Sinead les cheveux en arrière se courbe à chaque coup de rein et je sens ses ongles se planter dans mon dos. Autant d’image qui me hante la tête depuis plusieurs semaines, sans pour autant que je puisse les contrôler. J’ai envie d’elle là maintenant.


Elle avait raison. Elle savait de quoi tu avais peur, et pourquoi tu ne voulais pas t’engager. Elle te connaissait, et ça te faisait peur. Étais-je si facile à lire ou bien me connaissait-elle si bien que cela ? Je fronce les sourcils alors que je profitais quelques secondes avant d’un adorable moment de partage avec ma future femme. Elle se détache de mon emprise et s’écarte de quelques mètres, elle me repousse. Je la comprends, elle m’en veut de « jouer » avec elle, un coup oui et un coup non. Mais elle ne comprend pas dans qu’elle impasse je suis. Elle ne voit pas le problème en entier et j’aimerai tellement l’embrasser et partager le reste de ma vie avec mais elle ne saisit pas tous ce que cela implique. Je soupire légèrement alors qu’elle me fait le reproche de mon obnubilation sur ma popularité. Je la regarde s’énerver, se justifier, me dire que elle ça ne dérange pas. Je suis sûr à 100% maintenant qu’elle veut de moi dans sa vie. Je peux m’empêcher au fond de moi de sauter de joie comme un gamin de 8 ans à qui on vient d’accepter l’achat de bonbon. Un stupide sourire en coin s’installe alors que je l’admire presque la détaillant dans chaque mouvement. Mais elle n’a pas apprécié mon câlin et j’en déduis qu’elle n’est pas prête. « Alors si tu t’en fous .. » je m’arrête de parler et avance d’un pas assuré vers elle, mon regard plongé dans le siens encore une fois, je pose ma main sur sa joue déplaçant une de ses mèches de cheveux derrière son oreille. Je suis à quelque centimètre de son visage et je susurre délicatement à son oreille. « prouves le moi » J’avais déjà donné en faisant le premier pas et je voulais qu’elle me prouve qu’elle avait envie de moi et que par ce probable baiser elle scelle le pacte entre nous. Elle prendra en compte que je l’ai prévenu du danger de sortir avec moi.






© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Mar 19 Mai - 21:06

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
Tu restes obnubilé par ce contact entre vous, aussi bref fut-il. Te séparer de lui te demande un effort surhumain. Tu aurais tellement voulu rester là, dans ses bras et ne plus les quitter. Tu te sentais tellement bien contre lui, dans étreinte rassurante. A tel point, qu'aussitôt qu'elle était apparue ta colère avait disparu. Si tu t'étais écouté, tu serais resté contre lui. Tu l'aurais laissé te couvrir de baiser. Tu te serais probablement retournée pour les lui rendre. Son contact te trouble plus que tout, te donne envie de tellement plus. Mais, tu n'es pas ce genre de fille. Pas le genre à se donner tout de suite, surtout pas avec Matthew. Même si tu le crois sincère, tu aurais trop peur d'être aveuglé par tes propres sentiments, et qu'une fois qu'il ait obtenu ce qu'il voulait, il t'abandonne. C'était là toute la difficulté de votre relation. Au fil du temps, bien que tu sois resté une fervente romantique, tu as appris à te méfier de la gente masculine. Pourtant, lui tu veux lui faire confiance. Lui, tu le veux tout simplement. Tu veux tout, son cœur et son corps. Oh oui, depuis votre rencontre, il s'est lentement, mais surement immiscer dans chacune de tes pensées. Et, si quelqu'un croit encore que les pensées de ces demoiselles sont toujours chastes, qu'il sache qu'il se trompe. Combien de fois as-tu rêver son corps coller au tien ? Combien de fois as-tu voulu sentir sa peau coller à la tienne ? Combien de fois as-tu rêvé de ses caresses et de ses lèvres qui explorent ton corps ? Bien trop. A cet instant précis encore, tu ne penses qu'à ça. Tu aimerais oublier ta fierté et tes beaux principes et simplement lui sauter dessus comme si rien d'autre n'avait d'importance.

Ta colère est engagée dans un combat féroce avec ton désir et ton amour. Ton cœur bat si vite qu'il semble sur le point de sortir tout simplement de ton corps. Ma réponse le fait sourire. Un adorable sourire en coin, qui le rend plus beau que jamais. Et, le désir commence doucement à prendre le dessus. Ses yeux sont plongés dans les miens avec une expression semblable au défi et il se rapproche d'un pas assuré. Une décharge te parcoure l'échine. Comment résister ? Tu recommences à te mordiller le coin de la lèvre inférieure, comme pour t'empêcher de céder. Il n'est plus qu'à quelques centimètres de toi. Ressent-il cette tension insoutenable qu'il provoque chez toi ? Sait-il qu'à ce moment précis chaque fibre de ton corps réclame le sien ? Et, sa main qui vient se poser sur ta joue après avoir replacé une mèche de tes cheveux. Tu ne peux pas t'empêcher de pencher légèrement la tête sur le côté pour que le contact arrive plus vite, soit plus intense. Et, sa voix qui susurre te rend encore plus folle d'envie. Ta respiration s'est accélérée. Cette proximité entre vous affole tous tes sens. Et une seule question demeure… Le désir a-t-il pris totalement le dessus. Seul tes actes avenir, nous le dirons. Doucement, tu avances ton visage vers le sien. Cela semble durer une éternité. Tu fais durer l'attente. Ton corps s'est rapproché du sien pour venir se coller contre lui. Ça y est. Enfin… Ou pas...

Au dernier moment, alors que vos lèvres ne sont plus qu'à quelques millimètres, tu esquives. Tu te mets sur la pointe des pieds et coller ta bouche près de son oreille pour y susurrer à ton tour. « Sans doute, devrais-tu réviser ta leçon. Ce n'est pas à la fille de prouver quoi que ce soit. » Pur fierté ? Sadisme ? Ou romantique incorrigible qui croit ferment que c'est à l'homme de faire le premier pas ? Sans doute un mélange de tout ça. Pourtant, ne pas l'embrasser a été pour toi un véritable supplice. Mais, c'est ainsi. Cela ne peut pas être si facile. Tu refuses de faire le premier pas, jugeant que tu en as déjà assez fait jusqu'à présent. Tu t'es déjà bien trop dévoilé. Faut-il encore que ce soit qui l'embrasse ? Non, c'est à lui de se lancer. C'est lui l'homme. C'est lui qui porte les couleurs rouges et or qui représentent le courage. Qu'il assume. Malgré ton geste, le désir de rester dans ses bras et toujours là. Ton désir pour lui est toujours aussi fort et dans élan incontrôlé, tu lui mordilles légèrement le lobe de l'oreille avant de te remettre à plat sur tes pieds. Tu lui céderas pas le premier baiser et une chose est sûr, tu lui céderas ton corps si vite. Mais, rien n'empêche de l'encourager et de jouer un peu à ton tour. Une fois ta position normale retrouvée, tu restes à moins de deux centimètres de lui. Tu l'observes. Un sourcil arqué, tes yeux plantées dans les siens avec une lueur de provocation et de défi.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Mar 19 Mai - 22:01

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

Nos visages ne sont qu’a quelques centimètres et mes yeux sont plantés sur ses lèvres pulpeuse que j’ai envie d’attraper. Mais c’était à elle de me prouver qu’elle était prête. Alors que je la vois s’avancer vers moi, je prépare mon air conquérant de vainqueur scellant enfin la bataille acharnée de ces derniers mois dont l’objectif était la conquête de Sinead Marsh. Mais qui a dit que ça allait être si facile. A quelques centimètres de signer son accord sur mes lèvres elle détourne sa trajectoire pour arriver à mon oreille, ces doux mots me font sourire de toutes mes dents, décidément cette fille me surprendra toujours. Elle me met au défi et j’aime ça. La bataille est perdu mais qui a dit que la guerre était finit ? Je la regarde, elle a l’air fier de son coup, et je ne peux que la féliciter pour celui-ci. Son côté sexy me donne envie de lui donner raison directement mais son côté victorieuse me donne la terrible envie de jouer encore et encore, c’est tellement bon. La voilà de nouveau devant moi comme au tout début, j’ai tout oublié, pas d’auror dans les couloirs, pas de tueurs dans les parages et un chien dans la salle ? Quel chien ? Je passe brièvement ma langue sur ma lèvre supérieure avant de pincer celle-ci dans un terrible sourire complice. « J’ai peut-être besoin de quelqu’un pour m’apprendre cette leçon » ce jeu de séduction me rend fou, fou d’elle. Une main dans la poche et l’autre contre ma nuque je ne peux m’empêcher d’essayer de lui plaire. Comme je le fais avec toutes les filles, sauf qu’avec Sinead j’en ai réellement envie. Je vois encore sa lèvre qui se pli par la pression effectué par ses dents. Cela m’excite encore plus. Je m’avance vers elle, on est à deux mètres de la porte par laquelle on est rentré tous les deux. Je pose ma main sur celle-ci qui se situe derrière elle, la fermant par la même occasion. Appuyé contre cette porte mes yeux sont plantés dans les siens. J’ai un feu désirant d’être attisé dans mes yeux et je sens la même chose dans les siens. Je ne pense plus à Jordan ou encore au problème des maraudeurs mais je pense à elle et à ses lèvres. Je passe une main dans son dos pour la ramener vers moi, la voilà collé contre moi je sens sa poitrine sous son sweat qui m’arrive au niveau de mon torse. Je la regarde dans les yeux, elle fait une tête de moins que moi. Puis dans un murmure à peine audible pour quiconque aux alentours je lui dis « J’espère obtenir une excellente note » puis comme une délivrance je pose mes lèvres sur les siennes, la serrant contre moi. Ce contact n’apaise en rien le feu et le désir en moi, a contrario c’est le feu ! Mes lèvres attrapent les siennes alors que ma tête est penché sur le côté droit, je ferme les yeux et apprécie chacune de ces nanosecondes qui se présentent. Je lui prouve, enfin, ce qu’elle est pour moi : mon avenir.





© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Mar 19 Mai - 22:55

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
Tu es là, à la regarder de ton air mutin, à le défier. Et, t'as l'impression que vous êtes seuls au monde et que le temps s'est arrêté. Comme si il n'y avait plus rien d'autre qui comptait, comme si il n'y avait plus que vous sur terre. Et t'aimerais que ça reste ainsi indéfiniment. Tout le monde a déjà ressenti ça. Cet instant magique où vous savez que ce que vous désirez le plus va finalement se produire, que ce n'est plus qu'une question de minute. Car, oui cette fois tu en es convaincue, cela va se produire. Il en est impossible autrement Sinon, c'est vraiment que tu es la première des imbéciles et qu'il joue très bien. Alors, tu attends patiemment, te délectant de chaque seconde et surtout luttant pour ne pas céder la première. Hors de question. Même si cela te rend folle.

Après quelques secondes qui te semblent interminables, il fait un pas vers toi. Joueuse, jusqu'au bout tu recules à tour d'un pas, ne de doutant que tu lui offres exactement ce qu'il veut. Derrière-toi la porte devient accessible et il la referme. Désormais, tu te retrouves pris au piège. Le dos à la porte, son bras appuyé contre celle-ci. Il est penché vers toi, ses yeux plongés dans les tiens. Et, tu n'as aucune échappatoire. Et pour être honnête cela ne te déplait pas. Bien au contraire. Et lorsque sa main passe dans mon dos pour m'entraîner contre lui, tu te laisses faire un sourire aux lèvres. Tu te retrouves plaqué contre lui, contre son torse que tu devines musclé sous son pull. Tu brûles d'aventurer tes mains sur son corps, mais là encore tu résistes. Pas avant d'avoir eu ce que tu veux. Pas avant d'avoir obtenu la victoire. Et l'attente te semble désormais interminable. Tu fais tout pour ne rien laisser paraître, mais intérieurement, tu bouillonnes c'est la folie. Mais, tu tiens bon. La tête relevée dans sa direction, tu gardes le contact visuel. Cette fois, il n'a pas intérêt à se défiler. Pas après ça. Sinon, il le paiera. Et c'est alors que cette pensée te traverse l'esprit qu'il abdique. Il capture tes lèvres. Enfin !

Tu fermes les yeux et te laisse porter par ce baiser. Instinctivement, tu te colles encore un peu plus à lui. A nouveau, tu te hisses sur la pointe des pieds. Ta main gauche agrippée à son sweat au niveau de son torse, alors que la droite passe derrière sa nuque et remonte délicatement pour passer dans ses cheveux. Sans t'en rendre compte, tu laisses échapper un léger gémissement de satisfaction. Et lorsque vos lèvres se séparent, c'est à regret. Un air satisfait sur le visage, avant de lui répondre, l'air faussement perplexe. « Hummm… Satisfaisant… » Tu émets un léger rire avant de revenir te coller à lui et de murmurer, l'air mutin. « Je crois que tu vas devoir faire des travaux pratiques. Histoire de te perfectionner. » Nouveau rire. Tu n'en reviens pas d'être entré dans son jeu si facilement. Tu ne te savais pas aussi douée pour ça. Et maintenant, que tu estimes avoir gagné, que c‘est lui qui a craqué en premier, tu t'autorises sans peine à l'embrasser à ton tour. Pour la première fois depuis longtemps, depuis tous ces meurtres, tu te sens bien. Réellement. Le tueur, ton frère, tous tes problèmes te sont sorti de l'esprit. Tu es juste une adolescente normale. Tu t'accroches lui, comme si ta vie en dépendait, comme si tu avais peur que tout ceci ne soit qu'un rêve. Que d'un coup, il disparaitrait. Mais ce sont bien dans ses bras puissants que tu es et tu t'y sens tellement bien.



code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Mer 20 Mai - 16:38

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

« moi qui pensais obtenir un Optimal » je souris amusé alors que la demoiselle en face de moi en redemande et nos lèvres se rejoignent de nouveau dans un élan d’amour et de désir. Mes mains à présent son posées sur ses hanches et je profite de notre contact pour lui montrer de quoi les filles étaient folles : de mes baisers. L’embrassant longuement j’en oublie tout ce qui se passe autour jusqu’à ce que la réalité nous rattrape. Un bruit de pas précipité dans les couloirs me fait ouvrir les yeux brusquement quittant les lèvres de ma femme avec regret. Je prends sa main et l’emmène prêt de la porte ou nous étions quelques instants auparavant. On entend la voix du surveillant derrière la porte, il sait que quelqu’un est là et compte bien les trouver. Je retiens me respiration, je fais signe à Sinead de ne faire aucun bruit. Puis je vois la poignée de la porte bouger puis descendre, quelqu’un allait rentrer. Je sors ma baguette, et l’excitation de se faire prendre m’amusait beaucoup. Je tape sur la tête de Sin’ et très vite sa tête se fond dans le décor du mur en pierre derrière nous. Je fais de même et nous voilà tous les deux sous les effets du sortilège de désillusion. On voit rentrer le surveillant, baguette pointé en l’air pour éclairer la pièce il regarde partout. Je me faufile entre lui et la porte et décide de sortir discrètement sans faire bruit. Tout en faisant bien attention de bouger que quand il a le dos tourné. A quelques mètres en dehors de la salle alors que tout le silence régnait, j’entends le chien de Sinead aboyer en notre direction *putain il ne peut pas la fermer lui* Et tout se passe en quelques secondes, le surveillant se retourne et voit le chien sortir en aboyant dans notre direction, il s’apprête à venir. Premier réflexe je ferme la porte sous son nez et pointe ma baguette dessus « Collaporta » pour l’enfermer. Puis je me retourne vers ma petite amie et nos sortilèges de désillusion sont finit et nous voilà en plein milieu de la nuit dans les couloirs après avoir enfermé un surveillant dans une salle de classe, je peux m’empêcher de sourire bêtement en pensant à ce que vont penser mes frères lorsque je vais leurs raconter ça. Il est temps de prendre la fuite.





© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Mer 20 Mai - 17:52

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
L'instant est parfait. Tu ne voudrais être nulle par ailleurs que dans ses bras. Tu t'y sens tellement bien. Cela te semble tellement naturelle, comme si c'était là qu'était ta place. Et chaque baiser te fait oublier un peu plus tes réticences du début. Il faut dire que son contact éveille en toi des sensations multiples. Tu ne t'es jamais senti aussi bien. Tu es sûrement plus heureuse et excitée qu'une môme le matin de noël. Tu ne penses plus à rien d'autre qu'à lui, qu'à vous. Personne ne pourrait croire qu'à peine quelques minutes plus tôt, tu étais en colère contre lui et que tu te sentais blessée. Tout ça avait disparu comme s'il avait le pouvoir de panser tes plaies de sa simple étreinte. Et ses baisers te rendent folles, tu commences à comprendre pourquoi elles en parlaient toutes. Même si tu espères secrètement qu'avec elle ce n'était rien comparé à toi. De toute façon, tu ne penses pas à ça. Pour l'instant, tu ne penses qu'au moment présent.

Mais la réalité, vous rattrapes. Soudain, il se sépare de toi. Tu t'apprêtes à protester, mais à ton tour, tu perçois les bruits de pas et te fige sur place. D'un coup, la magie est brisée et tes pensées sont à nouveau envahies par la peur. Le tueur occupe à nouveau ton esprit. Même si rapidement, tu perçois qu'il s'agit uniquement d'un surveillant. Tu aimerais faire quelque chose, mais tu aperçois ta baguette posée sur la table sur laquelle, tu étais assise plus tôt. Hors de portée. Heureusement, Matthew, lui, a toujours la sienne et réagit étonnamment vite. Quoi qu'il n'y a rien de vraiment étonnant. Le connaissant, lui et les maraudeurs, il doit être familier de ce genre de situation. Quant à Simba, ton fidèle compagnon, censé t'avertir du danger, il dort profondément. Ce n'est qu'une fois que Matt t'a entraîné vers la porte et que vous êtes passé à côté de lui, qu'il relève la tête. Sur le chemin, tu attrapes à la hâte ta baguette, à peine quelques secondes avant que le surveillant n'entre. Tu te laisses guider par ton petit-ami (c'est bien ce qu'il est désormais ? Non ? Tu t'emballes peut-être ? Ou peut-être pas ! En tout cas, ce son te semble si agréable à entendre.) et vous vous glissez en silence par la porte ouverte. Une fois dehors, vous n'avez plus qu'à vous faire la bel. C'était sans compter sur Simba, qui avait choisi cet instant précis pour émettre une réaction. Ton molosse se mit à aboyer d'abord en direction du nouvel arrivant, comme pour prévenir de ça venu. Merci, mais on avait remarqué. Puis, vers vous, comme pour vous signaler de ne pas l'oublier là. Pour la discrétion, on repassera. Une fois encore, c'est Matt qui réagit le premier. D'un sort, il bloque la porte.

Alors que vous redevenez visible, tu intimes à Simba de se taire en chuchotant. « Simba ! Tais-toi. Tu vas réveiller toute l'école. » Le chien t'obéit aussitôt, alors que tu te fais la remarque intérieure qu'il devrait vraiment retravailler sur son timing. Tu relèves la tête vers Matthew qui te regarde avec un sourire idiot, tandis que le surveillant pris au piège tambourine sur la porte. D'un coup de baguette, tu t'arranges pour insonoriser la pièce où vous l'avez enfermé pour que personne ne puisse l'entendre du couloir. Tu prêtes à nouveau ton attention à ton partenaire et lèves les yeux aux ciels face à sa tête d'imbécile heureux. « Je vois pas ce qu'il y a de drôle. » Tu veux rester sérieusement, mais tu n'y parviens pas. Un sourire apparaît aussitôt sur ton visage et tu finis par rire. « Il faut pas rester là. Tout ce bruit, ça a pu alerter les autres. » Tu as raison, il vaudrait mieux que chacun regagne son dortoir. Ce serait plus prudent. Pourtant, tu restes là devant lui. Tu n'as pas envie de le quitter. Tu as envie de rester avec lui. Tu ne sais pas quoi faire. Surtout que l'idée de rentrer seul jusqu'à ton dortoir te terrorise à nouveau maintenant, que le meurtrier t'es revenu à l'esprit. Tu aimerais tellement pouvoir rester avec lui. Te blottir contre lui. Sentir ses bras autour de toi et t'y endormir. Tu aimerais tellement. « Il faut vraiment qu'on y aille. » répètes-tu doucement. La mort dans l'âme, en espérant trouver une solution pour ne pas avoir à vous séparer. Tu ne bouges toujours pas d'un pouce.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
ღ Gryffindor ღ
avatar : Diego Barrueco
Messages : 104
Date d'inscription : 29/04/2015
Age : 14
avatar
ღ Gryffindor ღ
Matthew Stevens
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Mer 20 Mai - 20:24

Rendez-vous au prochain règlement
Matthew
feat.
Sinead


 

 



 

 

Matthew et Sinead se tourne autour depuis quelques semaines mais d'un côté la jeune serdaigle ne veut pas être la énième conquête du beau brun et de l'autre côté Matt ne veut pas se laisser aller à ce sentiment d'amour qu'il ne contrôle presque plus, de plus c'est la soeur de son meilleur ami  Δ résumé

Il fut quelques temps les maraudeurs détenait la carte des maraudeurs qui indiquait l’ensemble des allez et venue de toutes personnes dans le château. Mais depuis l’affaire d’Halloween la carte avait soudainement disparue et aucun de nous quatre ne savait qui l’avait en dernier. Quelqu’un l’avait récupérer et une chose est sûre on espérait que ce ne soit pas le tueur. Sans cette carte je me sentais plus vulnérable à l’attention des surveillants et ce soir en était la preuve. Mais au fond j’étais plutôt content j’ai pu montrer à Sinead de quoi j’étais capable pour me sortir de situation difficile.

Qu’elle fille peut emmener son chien à son premier rendez-vous avec son petit ami ? Sinead. Certes cette boule de poil est attachante et te donne envie de lui gratter les oreilles mais lorsqu’on a un moment de complicité c’est quand même gênant de le savoir à côté à nous regarder (a). A cause de ce fichu mammifère nous voilà en pleine intrusion dans le château en pleine nuit et nombre d’infraction en enfermant un surveillant dans une salle. Alors que je venais de sceller la porte je remarque Sin’ pointer sa baguette vers la porte, elle lance un sortilège pour insonorisé la pièce. J’arque un sourcil comme étonné de sa réaction avant d’en être amusé « Dis donc ! Madame se lâche » au fond j’aimais bien découvrir cette nouvelle facette de ma petite amie. Alors que nous étions plantés tous les deux-là dans le couloir à se dire qu’il faut qu’on y aille je ne vois aucun mouvement de la part de la belle brune. Elle ne sait peut-être pas comment s’y prendre ? Se dire au revoir là ou alors marcher ensemble ? Je prends la main de ma jolie brune et marche en direction de la tour des Serdaigles qui se trouvent à quelques couloirs de là. « J’te raccompagne, en tant que petit ami je me dois de te protéger » je ricane tout en rapprochant Sinead de moi passant mon bras par-dessus son épaule. On marche tous les deux dans le couloir alors que le chien continue de nous suivre, cette fois ci en silence « D’ailleurs, il va falloir que tu choisisses entre moi et ton chien à notre prochain rendez-vous. » je lui fait la remarque d’un air humoristique même si j’en pense pas moins. On tourne à l’angle et l’entrée à la tour apparaît. On s’arrête devant et nous voilà l’un face à l’autre. Et dire que quelques heures auparavant je m’étais décidé à ne rien lui dévoilé de mes sentiments et elle était en colère. Maintenant nous sommes en couple, enfin je crois. Je tourne ma tête à gauche et à droite pour voir si aucun auror ne venait à pointer le bout de son nez. Rien à signaler. Je m’approche de Sinead posant mes deux mains sur ses joues et lui déposant un baiser sur les lèvres puis sur le front « bonne nuit princesse » puis d’un léger clin d’œil je m’en vais main dans les poches vers la salle commune des rouge et or.





© Gasmask



____________


« je te retrouverai, c'est sûr »
Les effluves de rhum dans ta voix, me font tourner la tête. Tu me fais danser du bout des doigts, comme tes cigarettes. Immobile, comme à ton habitude, mais es-tu devenue muette ? Ou est-ce à cause des kilomètres, que tu ne me réponds plus... ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  Sam 23 Mai - 21:27

Rendez-vous au prochain reglement × ft. Matthew & Sinead
Tu sais pas combien de temps, vous êtes restés plantés là comme deux idiots, à vous regarder dans le blanc des yeux. Sans doute pas très longtemps, mais toit ça t'as paru long. Tu étais tiraillée par cette envie de ne surtout pas le quitter et la raison qui te rappellais qu'il n'est pas prudent de rester là. Et bien qu'habituellement, tu sois une fille plutôt raisonnable. Du moins, quand tu ne te laissais pas entraînés dans les plans foireux de tes amis (surtout ceux d'Eileen ou de Sarah). Là, tu ne voulais pas être raisonnable. Quanq il s'agissait de lui, tu perdais toute ta raison. Il n'y avait qu'à voir ton comportement avec lui durant ce rendez-vous. Il t'avait rendu folle. Un coup énervée, un coup triste, un coup surexcitée. Tu étais passée par toutes sortes d'émotions et à chaque fois à une vitesse grand V. Oui. Il te rendait totalement et désespérément folle. Et là, tes yeux plongés dans les siens, tu n'as qu'une envie retrouvée ses bras. Sentir son corps, sa chaleur. Alors en dépit de toute raison, tu restes là où tu es. Tu t'enfiches de te faire prendre. Le tueur t'effraie toujours mais l'amour rend stupide, alors tu refoules ta peur.

Lorsqu'il attrape ta main, ton sourire s'élargie. Tu entrelaces tes doigts avec les tiens, alors que ton cœur s'emballe. Il joue les gentleman et annonce qu'il va te raccompagner. C'est son devoir de petit-ami. Petit-ami ! Ce simple mot dans sa bouche te fait chavirer. Tu émets un léger gloussement, que tu essaies de dissimuler pour passer pour une cruche écervelée. Puis, tu viens te coller contre lui alors qu'il passe son bras autour de toi. Tu te sens bien. Tellement bien. Lorsqu'il parle de Simba, tu ris avant de rétorquer narquoise. « Je te rappel qu'à l'origine ça n'avait rien d'un rendez-vous. » Tu lui lances un regard entendu avant de reprendre. « Et puis, je te signale que les couloirs de ce château la nuit ne sont pas des plus rassurant ou des plus sûr. Il me protège. » Tu tournes ton regard vers ton chien et sa bouille de nounours. C'est un excellent de chien de garde en dépit de ce qu'il s'est passé ce soir. Il devait simplement être endormi un peu trop profondément. Tu souris avant de rajouté, provocatrice. « Et puis, je l'ai très bien dressée. Il m'obéit au doigt et à l'œil. En partant, je me suis dit que ça pourrait servir. Tu sais si tu m'énervais trop… » Tu préfères laisser le reste de ta phrase en suspens, pour que ton petit-ami puisse imaginer ce que tu aurais pu demander à Simba de lui faire, si les choses avaient tourné autrement. Tu tentes de garder ton sérieux, mais n'y parvient pas. Tu te remets à rire. Évidemment, que jamais tu n'aurais demandé à ton chien de lui faire quoi que ce soit, mais si tu avais fait une mauvaise rencontre par contre, là tu ne garantis rien.

Le trajet jusqu'à ta salle commune, te semble beaucoup trop rapide, beaucoup trop court. Tu regrettes presque qu'elle ne soit pas plus éloignée. Certes, la fatigue commence à pointer le bout de son nez, mais tu n'as aucune envie de le quitter. Vous vous arrêtez devant l'entrée. Sans t'en rendre compte, tu te mets à tortiller une mèche de tes cheveux. Après avoir vérifié qu'il n'y a personne, il prend ton visage dans ses mains et un frisson te parcoure. Il t'embrasse et te souhaite bonne nuit. Il t'appel princesse et t'aimes ça. Tu te sens rougir de plaisir comme une môme. Il s'éloigne avec un clin d'œil et tu attends devant l'entrée pour le regarder partir, comme pour prolonger le moment. Finalement, alors qu'il arrive à l'angle du couloir, tu te décides enfin à rentrée dans la salle commune des Serdaible. Lorsque l'ouverture se referme derrière-toi et Simba, tu te laisses retomber contre elle. Le dos appuyé au mur, tu glisses le long de celui-ci pour t'asseoir, un sourire béat aux lèvres, à la pensée de ce moment avec Matthew. Avec TON petit-ami.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
                                                          
MessageSujet: Re: Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh  

Revenir en haut Aller en bas
 

Rendez-vous au prochain règlement ft. Sinead Marsh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 11 eme rendez-vous éthologique à la cense
» d.couvertes au rendez-vous horticole jbm 24 mai 2008
» Le rendez vous est pris....
» Rendez-vous équestres de Chambord
» Rendez-vous Vétérinaire pour Sevan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hominum Revelio :: Poudlard :: Septième étage & Tours :: Salles et couloirs-