AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue dans notre petite famille
Venez, on ne mord pas, et on adore les RP
Sang Pur
Les inscriptions pour des Sang-Purs sont règlementées. Merci de lire ce sujet
Les maisons
Merci de ne pas oublier qu'il n'y a pas que Serpentard et Gryffondor : les Pouffy's ont aussi besoin de vous pour gagner la coupe des maisons !
Hogwarts Games
Vite vite! Viens voir! Le Hogwarts Game de la semaine est lancé : Ici

Partagez | .
 

 Sebastian Olivander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ღ Slytherin ღ
avatar : Torrance Coombs
Messages : 296
Date d'inscription : 05/12/2014

RP'zone
Sang: pur
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Slytherin ღ
Sebastian Olivander
                                                          
MessageSujet: Sebastian Olivander  Ven 22 Mai - 23:02

Même topo que pour Jack, quitte à repartir sur de bonnes bases, autant le faire des la bio. Désolé du dérangement Wink


Sebastian Olivander



Sebastian Olivander est un blaireau qui nous éclaire de son intelligence depuis 16 ans. Cette personne croit qu'elle gagnera le prix de beauté parce qu'elle fait partie des Serpentards en 6th année. C'est plutôt quelqu'un de Intuitif, Arrogant mais vraiment Patient.

❯ ASCENDANCE : Sang-Pur
❯ DATE DE NAISSANCE ET LIEU: 17 juin 2004, à Londres.
❯ CLASSE SOCIAL : Riche
❯ ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuel.
❯ BAGUETTE : 30.5 cm, bois d'aubépine & plume de phoenix
❯ MIROIR DU RISED  : une vie tranquille loin de toute cette magie et des ennuis qu'elle m'apporte
❯ PATRONUS : un loup
❯ EPOUVANTRARD : un Mangemort



★ Caractère

Arrogant, c'est définitivement cet adjectif qui me caractérise le mieux. Je suis un Sang-Pur, un Serpentard, ne comptant pas vraiment de sitôt renier quoi que ce soit à ce propos. Publiquement, je suis, comme tout Serpentard se respectant un minimum, l'ennemi des Gryffondors et le fléau des Serdaigles et Poufsouffles.
Intuitif, je comprend généralement assez facilement ce que l'on me demande, ou ce dont on me parle, pour peu que cela m'intéresse. Parmi les meilleurs de ma classe en Potions ou en Sortilèges, il vaut mieux m'oublier pour la Divination. La magie fait partie de ce que je suis, depuis le premier jour, et la Salle sur Demande sait se montrer un terrain de jeu intéressant pour qui souhaite utiliser sa baguette sans en entendre parler. Car nos professeurs sont loin de nous apprendre tout ce que l'on peut trouver dans les livres, et les livres sont fort instructifs. Patient, je sais l'être quand il s'agit de passer des heures et des jours à apprendre un nouveau sortilège, avec des effets parfois surprenants.  




★ Histoire
Citation ou ce que tu veux!



       
"Fils de Mangemort tu es, Mangemort tu seras."
Cette phrase, je l'ai entendue maintes fois dans mon enfance, et malgré la disparition - et non la "mort", car Il ne peut mourir, si j'écoute les croyances de ma mère - du Seigneur des Ténèbres, la ferveur de ma mère à son égard n'a jamais perdu de son éclat. Ses parents étaient Mangemorts, et elle le fut également, bien que suffisamment jeune pour n'avoir certainement pas appartenu à cette génération ayant couvé dans l'ombre en attendant le retour de leur Maitre.
Mon père est un Sang-Pur moins radical. Si il regarde les Moldus et autres Sang-Mêlés avec le regard que l'on offre aux déchets oubliés au détour d'une ruelle, il s'est toujours montré plus neutre que ma mère dans ce conflit suffisamment ancien pour que je ne l'ai pas connu, et pourtant suffisamment récent pour qu'il ai toujours autant d'impact sur nos vies aujourd'hui. Néanmoins, je sais que jamais il n'aurait épousé autre chose qu'une Sang-Pur, même s'il s'est toujours montré plus neutre que sa femme, et moins intéressé par ce conflit qu'il aurait bien enterré depuis longtemps. Je n'ai cependant aucune illusion sur sa réaction si j'évoquais simplement l'idée que je puisse sortir de ses rails. Une Sang-Pur Serpentard, c'est ce que je me dois de trouver à épouser, rien de moins. Et une sorcière tout court, ça ne peut vraiment pas le faire?

Je me laisse tomber en arrière sur mon lit, observant le plafond alors que je ramène mes jambes contre moi après un long soupir. Je ferme les yeux une seconde avant de les rouvrir aussi vite, me relevant rapidement en entendant quelqu'un monter les marches de l'escalier menant au dortoir dans lequel je me trouve. Si c'est encore cette peste dont je n'arrive pas à me débarrasser, je sens que je vais l'oublier dans la Forêt Interdite!

Parce que oui, alors que j'avais un vie à peu près normale - hormis les problèmes causés par ma mère, déterminée à faire perdurer l’œuvre du Seigneur des Ténèbres bien après sa disparition, pour être la première à le servir à son retour -, il a fallu que mes parents me collent une sœur dans les pattes. Après cinq ans de tranquillité, l'enfer sur terre a commencé. Difficile de croire qu'avec une Mangemort extrémiste comme mère, le plus terrifiant à vivre soit un bébé de quelques semaines, et pourtant, je peux vous jurer que j'aurai affronter dix fois ma mère plutôt que de rester une seconde en présence de ce machin qu'on m'a collé dans les jambes. Et l'enfer s'est acharné sur moi chaque jour davantage comme ma mère a fini par faire l'erreur de trop, la menant directement à Azkaban sans possibilité immédiate de retour, et avec le travail de mon père, c'est bien sur moi qui me suis retrouvé à passer le plus de temps avec la teigne de service. Aujourd'hui, je dois autant remercier les elfes de maison de ma famille de l'avoir supportée à mes cotés que je dois leur en vouloir de ne pas m'avoir laissé la tuer quand j'en avais l'occasion.

En attendant, je sens que cette peste va vraiment finir par devenir une véritable épine dans mon pied à s'amuser à me suivre de la sorte. C'est que certaines de mes affaires ne concernent que moi et n'ont surtout pas intérêt à remonter aux oreilles de mon père.  Je chasse ces sombres pensées en secouant rapidement la tête avant de me coller au mur près de la porte du dortoir, ma baguette prête, avant d'attraper la poignée de la porte de mon autre main, l'entrouvrant juste assez pour identifier le gamin de 1ère année montant les marches. Bon, pas de peste en vue. Je retourne à mon lit pour récupérer ma veste, glissant ma baguette dans la poche intérieure avant de rejoindre la porte au moment où le jeune l'ouvre. A peine un hochement de tête échangé que je dévale les marches pour traverser la salle commune des Serpentards et me diriger vers la sortie. Des souterrains, je remonte bientôt à la surface, et je traverse les couloirs pour rejoindre la Grande Salle, à la porte de laquelle je m'arrête pour appuyer mon épaule sur le mur, observant la pièce d'un air absent.

Je me souviens du jour de mon arrivée en ce lieu, de l'émerveillement que j'avais ressenti en entrant dans ce château, dans cette pièce, et de la montée de stress s'étant produite en moi quand le Choixpeau fut posé sur ma tête. Parce qu'après tout, Lucy n'est pas le seul secret que je laisse reposer en ces lieux. Il en est un autre, tout aussi dangereux pour moi s'il venait à s'ébruiter.  L'on dit que le Choixpeau tient compte de nos choix dans la sélection de notre Maison, et je l'ai prié si fort de me conduire à Serpentard, comme mes parents avant moi, qu'il n'a guère dû pouvoir placer dans la conversation le fait que Serdaigle lui paraissait la meilleure place pour moi. Ma famille m'aurait renié, au minimum, si cela c'était réalisé.

Ainsi se passèrent mes premières années dans l'école, entre les cours, les histoires entre Maisons, les aventures que j'ai essayé d'avoir en cours de route, et quelques nouvelles de ma famille dont je n'avais pas vraiment grand chose à faire. Ma troisième année se finit donc après une dizaine de flirts sans importance en moins d'un mois, et la quatrième me vit sortir avec à peu près toutes les filles qui m'offraient ne serait-ce qu'un regard. Une façon de profiter de la liberté que m'offrait Poudlard tout en énervant correctement mon père, certaines balances n'étant jamais bien loin pour lui raconter mes exploits. Oh, des Beuglantes, j'en ai reçu. Par dizaines. La fin de l'année arriva bien trop vite à mon goût, et la rentrée suivante se fit bien trop attendre. Même si quelque chose vint abimer la précipitation avec laquelle je quittais habituellement mon foyer. Ma sœur. Cette sale gamine qui intégrait les rangs de l'école. Une épine dans mon pied, et une gène que je sentais déjà, comme elle n'avait de toute façon eu de cesse de me pourrir mes journées au cours des "vacances" de l'été. Et qu'elle me dérange quand j'étais enfermé dans ma chambre, et qu'elle vienne me les briser quand je me surprenais à rêvasser dans un coin ou un autre de cette demeure que je ne considère plus comme un foyer depuis sa naissance, ou qu'elle ne vienne intercepter le peu de courriers que je recevais... Une teigne, juste une teigne, et une teigne que je devrais à présent supporter à longueur de temps. Le cauchemar devenu réalité.

Une épine dans mon pied. Nombre de fois j'ai du jouer de filouteries pour échapper à la traque incessante de la morveuse, que je connais suffisamment bien pour savoir qu'elle rapportera le moindre de mes faux pas à notre père. Malgré tout ça, j'ai tout de même réussi à avoir mes BUSES, sans plus de difficultés que ça, obtenant même la meilleure note possible en potions, et me revoilà parti pour un an de plus à étudier afin de suivre ce que je compte faire plus tard. Et oui, le fils de Mangemort enfermée à Azkaban compte bien devenir Auror ... peu habituel, je le concède. En attendant d'affronter les périls du monde extérieur, commençons déjà par survivre à une année de plus avec les périls de Poudlard. Ma sœur, mes emmerdes habituelles, ma sœur, cet assassin qui ferait quelques vagues - si j'y offre ma sœur, il la prend? J'peux rêver c'est ça? -, les cours, et enfin, ma sœur, j'ai envie de penser que si je survis à ça, je suis paré à tout.




Mon pseudo est Dark-elf, j'ai 21 ans et je suis disponible quand je veux. J'aime tout ça et j'apprécie moins ceci. J'aimerais ajouter que message d'amour!


©️ Halloween de Never Utopia


____________
uc
Revenir en haut Aller en bas
ღ Ravenclaw ღ
avatar : Magdalena Zalejska
Messages : 152
Date d'inscription : 11/05/2015

RP'zone
Sang: mêlé
Boutique:
Année: 6ieme année
avatar
ღ Ravenclaw ღ
Sinead Marsh
                                                          
MessageSujet: Re: Sebastian Olivander  Mar 26 Mai - 20:11


Bienvenue parmi nous !


Félicitations jeune Serpentard ! !

Te voilà enfin validé et je te sens prêt à te lancer corps et âme dans le RP. Mais laisse moi te dire un petit mot d'abord :


J'ai beaucoup aimé ta fiche et me suis étrangement reconnu dans certains aspect de la petite peste avec son grand frère. xD
Il nous faudra un lien, surtout qu'on est ensemble dans l'intrigue. Tu oserais pas dire non à une gentille Serdaigle ?



Il te faut désormais venir valider ton avatar ici et ton patronus ici (attention, pas plus de quatre personnes sur le même patronus!).
Tu peux désormais te rendre ici pour lire tout ce qu'il faut afin de tout savoir sur le fonctionnement de cette école.
N'hésite pas à te rendre ici pour suivre les intrigues et y participer, afin de te tenir au courant de ce qu'il se passe dans les couloirs.
Si tu veux faire partie d'une équipe de Quidditch, de l'équipe du journal, ou encore si tu veux réclamer tes joyaux c'est ici que ça se passe.
Si tu veux connaître le nom de tes professeurs, va faire un tour dans les postes vacants.
Enfin, nous te conseillons de faire une jolie fiche de liens ici afin de te faire rapidement des amis (elle n'est pas obligatoire).

A bientôt sur les topics je l'espère !


© Halloween de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
 

Sebastian Olivander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» de Skagen à San Sebastian
» Paeonia Sebastian Maas
» Où acheter équipements fromagerie ?
» Aire de Service a Saint Sebastien
» itinéraire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hominum Revelio :: Let's play :: Passage du Choixpeau :: Féliciations, vous êtes un sorcier!-